Action pour la promotion et la défense des droits des femmes

Nous mettons à jour ce site, certains menus sont désactivés momentanement.
Top

CE QUE NOUS SOMMES

La PROGRAMMES D'APPUI aux Initiatives Féminines (PAIF) est une association non gouvernementale sans but lucratif des droits congolais créée à Goma par des femmes épris de paix afin de militer aux cotés de la femme sans défense.
PAIF a vu les jours à partir de Mars 1992 à Goma, dans le nord Kivu, en République Démocratique du Congo.
PAIF a pour cible privilégiée les femmes et les filles ayant survécue aux affres des conflits armés et autres formes de discriminations basées sur le genre.

OBJECTIFS

PAIF a pour objectif global la lutte pour la promotion des droits socio politiques et économiques de la femme en général.

La PROGRAMMES D'APPUI aux initiatives féminines est surtout l'encouragement et l'accompagnement des femmes dans leurs initiatives à revendiquer leurs droits fondementaux et leurs détermination à s'affirmer et s'assumer.

Par le truchement de différents programmes mis sur pieds, PAIF veut voir les femmes, où qu'elles se trouvent, quelque soit leur âge et statut social, respectées dans leurs droits et dignité humaine.

Notre Mission

Promouvoir les droits de la femme et appuyer ses initiatives et efforts pour son autonomisation



Notre Vision

PAIF se définit comme un leader qui a un impact positif tangible et durable dans son milieu d'intervention.
Devenir une organisation nationale remarquable, d'utilité publique et qui milite pour la cause de la femme en RD Congo.



RAYON D'ACTION

La mission de PAIF consiste à exercer ses activités en République Démocratique du Congo en général.

Présentement PAIF intervient à l’Est, dans les Provinces du nord Kivu et du sud Kivu.

Le siège de PAIF se trouve établi à Goma, chef lieu de la Province du nord Kivu avec une antenne de représentation au sud Kivu.

Au nord Kivu, PAIF exerce ses activités en faveur des femmes des Territoires de Nyiragongo, Masisi, de la ville de Goma et ses environs.

Au Sud-Kivu, PAIF organise deux centres de formation dont 1 en territoire de Kabare et 1 dans celui de Kalehe.


DOMAINE D'INTERVENTION

  • Droits politiques, socio économiques, juridiques et culturels de la femme ;

  • Promotion de la participation communautaire et populaire à la promotion des droits de la fille et de la femme.

NOS MOYENS D’ACTION

  1. Moyens Humains
    • PAIF se déploie dans ses activités grâce à une équipe mixte des cadres de formations pluridisciplinaires.

    • Afin d’assurer l’intégration et la pérennité des programmes au sein des communautés bénéficiaires, PAIF organise la formation des clubs mixtes de jeunes ainsi que les points focaux et animateurs de noyaux dans les villages et quartiers. Ils sont aussi formés en droits humains.

  2. Moyens Financiers
    • PAIF travaille grâce aux dons, legs et autres subventions autorisées dans l’ordre de 60% du budget global ;

    • PAIF reçoit aussi des cotisations en nature au budget global annuel des membres sous forme de prestation de services : 20%;

    • PAIF récupère enfin de contributions des bénéficiaires sous forme d’intérêt sur les actions de renforcement économique en espèce à concurrence de 5%.

PAIF organise la formation des clubs mixtes de jeunes ainsi que les points focaux et animateurs de noyaux dans les villages et quartiers.

NOS PROGRAMMES

I. Programme d'Information, Formation et Echange (PIFE)

Dont les services sont:
  • La documentation des cas incidents de violations des droits humains et de la violence sexuelle ;

  • La Formation du public ciblé sur les droits humains et les droits sexospécifiques;

  • Les ateliers d’échange sur les droits de la femme ;

  • L’éducation populaire et sensibilisation communautaire grâce aux pièces de théâtres populaires et éducatifs, dépliants et affiches éducatives, journal parlé sur les droits de la femme et de la jeune fille;

  • L’information au public sur les cas de violences sexuelles et les violations des droits humains à travers le journal parlé.


Les ateliers d’échange sur les droits de la femme

II. Programme d’Action Directe (PAD)

Dont les services sont:

  • L’Appui médical, psychosocial et juridique aux survivantes de violences sexuelles et toute autre forme de violence basée sur le genre ;

  • Assistance et réinsertion économique des filles et femmes survivantes de violences sexuelles et des violences liées au genre ;

  • Assistance et réinsertion scolaire des filles de moins de 15 ans ;

  • L'Alphabétisation fonctionnelle et la formation aux métiers à savoir l'apprentissage de la coupe et couture, le tressage (L'art de coiffure) et La pâtisserie (en mode fixe et itinérante).
    La moyenne d'âge des apprenantes est de 16 ans.

Principes du PAD

Les capacités des femmes devraient être renforcées afin de les aider à libérer la parole.
L’accès aux ressources financières est un droit fondamental de la femme au même titre que le reste des humains.